2007-05-29

Il n’y à point d’être humanoïde sur notre planète, qui fussent digne d’adoration ou d’idolâtries, que ce fussent des Génies/Anges (djinn), des Esprits/Spectres (Dʒanurux), ou des Diwanis/Ðaïmon (Déités & divinités, DIV : Luisant, Eclairant : Star) incarné sous des traits anthropomorphiques, ou des saints ou des prophètes ; même les archangelles (Malâ’ïkah) reconnaissent que la vénération doit être exclusivement réservé à Êl-Ilèh…

Il n’y a qu’Âl-Ilèh qui est digne d’adoration, Al-Ilah, le Cosmos, le Créateur, Êl-Oêlèm (Âl-Oâlam)…

Je déteste ceux qui disent d’Allah ce qu’ils ne savent pas, comme lorsque Çita Чита dis que c’est une princesse ou une reine…

Leurs corps étant mortels, elles ne méritent point de vénération, étant éphémères…

Il n’y a que ce qui est éternel (cosmos) qui mérite une telle révérassions…

Advertisements

Ad‑d a Rë‑ply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.