2007-12-12

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été naïf, timide & gêné, certains diront que ces due à mon enfance ou d’une maltraitance verbale et physique de mes condisciples à l’école qui m’aurait causé un dégoût de la société…

Mais après avoir vue un reportage qui décrivais l’anatomie du cerveau, je compris que j’avais une lésion au niveau frontal gauche, cette zone se chargerait de contrôler la confiance en sois…

Étant donné que je fus blessé lorsque j’avais six ans, il est facile de comprendre que cette lésion cause chez moi un malaise et un manque de sureté, qui ce traduis par mon écriture très petite, qui traduisent celons les graphologues une timidité, une incertitude & une gêne excessive…

Il n’y a pas de remède puisque le cerveau et le seul organe qui ne ce régénère pas. J’ai une déformation de l’os au niveau de ma cicatrice, que l’on peut facilement sentir au toucher… J’étais épileptique étant jeune à cause du traumatisme cérébral, ce qui est une preuve de lésion.

J’ai plusieurs cicatrice au crane au niveau du front & des oreilles, c’est assez douloureux. En plus, de ça, j’ai suis obèse, j’ai été détruis, en résumé, je suis fini, malgré tout, je garde l’espoir.

C’est la vie & je n’en veux à personne, et je sais que mon malheur vient des Hommes & pas de mon Créateur Cosmique.

Le libre arbitre « Surah 29-10 & 3-165 »…

L’ennuie c’est que ce comportement me pose problème au point de vue sociétal, surtout lorsque je dois me présenter pour un travail, rentrer dans un magasin, aller chez le coiffeur ou que je dois rencontrer quelqu’un pour la première fois, l’oppression que je ressens bloque toute initiative, c’est réellement une tare au quotidien. Plus, il y a de monde plus l’anxiété est grande, le fait d’être dodu accroît encore ce malaise, en ajoutant en plus du complexe, j’ignore ce qui peux soigner cela.

Mes grand parents étaient de montagnard qui vivaient dans la solitude avec leurs troupeaux, cela ne fait qu’une génération (depuis celle de mon père) qu’ils sont descendu de la haut pour devenir sédentaire, je n’arrive pas à m’habituer à ce mode de vie & à l’oppression de la ville, la foule, le bruit, son stress, la productivité obligatoire, est réellement en environnement pesant, je suppose que je dois être agoraphobe, la seul chose qui me permettent de sortir, c’est d’écouter de la musique sur mon walkman car cela écarte la pression psychique des passants, je pressens la lourdeur de leurs mentales, qui me cause des migraines, ces puissants esprits communiquent par télépathie & sont pour mon esprit, une véritable gêne, le son même de leur voix m’insupporte, surtout que ces belges prononcent le R d’une façon rebutante, ils sont insupportable, vivre dans leurs entourages est un véritable défi.

La gamme de fréquence qu’émette leurs voix & leurs ondes mentales ont pour effet de m’énerver ou de m’oppresser, la seule solution que j’ai trouvé jusqu’à présent c’est d’écouter des chanteurs balkaniques qui repousse leur gamme de fréquence, et qui donc me libère de leur capacité de possession & de contrôle mental.

Advertisements

Ad‑d a Rë‑ply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.