2008-09-30

Namur est une ville puante, à cause des émanations des fleuves, nous sommes toujours recouverts de vapeur d’urine et d’excrément, surtout quand il y a du soleil.

Ce qui me perturbe le plus c’est les chiens en ville, ceux-ci couvrent la ville d’excrément et d’urine, qui salissent la cité, une fois qu’il fait très chaud les odeurs montent et c’est très perturbant.

Si j’étais sénateur ou bourgmestre, j’interdirais les animaux domestiques en ville car ils recouvrent la ville d’odeur nauséabonde. Et que leurs utilités en ville ne sont pas confirmées, en campagne ok mais pas en ville. Voir des crottes à terre et marché dedans n’y a rien d’agreable, sentir c’est odeur non plus. Ils n’ont cas avoir des chats plutôt que des chiens.

Les égouts rejetés dans les fleuves sont désormais filtrés à l’entrée et désormais à la sortie. Donc si on applique cela à la ville et aux habitants, pourquoi ne pas interdire les animaux salissant dans la cité ?

Sa nous épargneraient des odeurs superflue.

J’estime qu’il faudrait changer la loi.

Advertisements

Ad‑d a Rë‑ply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.